Comment négocier son assurance crédit immobilier ?

Comment négocier son assurance crédit immobilier ?

Un sou économisé est un sou gagné. Négocier son assurance emprunteur immobilier, c'est réaliser en moyenne une économie de 250 000 € net en 20 ans, et ce, en partant du fait que l'assurance emprunteur occupe 30 % du coût du crédit immobilier total. Comment réaliser ce coup de Poker selon les règles ? Les réponses.

Négocier une assurance crédit immobilier : les étapes à suivre

L'assurance emprunteur couvre à la fois le prêteur et l'emprunteur voilà pourquoi elle coûte aussi cher. En moyenne elle représente 30 % du coût total de l'emprunt immobilier. D'où l'importance de la négocier. Pour ce faire, il y a 3 étapes à suivre :

  • Dénicher une formule d'assurance plus abordable et plus couvrante que l'actuelle : grâce à la loi Hamon et la loi Lagarde, dénicher un contrat d'assurance moins cher n'est plus un parcours du combattant. Parfois, pour en trouver, il suffit de passer par un comparateur en ligne. Dans le cas de l'assurance prêt immobilier, il est vivement recommandé de recourir à un courtier. Trouver le meilleur taux, c'est leur métier! Gardez en mémoire que si la nouvelle assurance n'est pas plus avantageuse que l'ancienne, la banque refusera le changement.
  • Faire valider le nouveau contrat : une fois le contrat sélectionné, vous devrez le faire valider par votre organisme de crédit.
  • Le contrat actuel : la loi Lagarde a rendu possible la résiliation annuelle du contrat d'assurance prêt immobilier.

L'assurance crédit professionnelle pour l'entrepreneur indépendant

Pour un investissement professionnel, on considère que l'assurance emprunteur est plutôt une prévoyance pour l'entrepreneur qu'une simple assurance de créance. C'est pourquoi les garanties à mettre en œuvre dépendent du fait que vous soyez l'exploitant de l'entreprise ou pas. Tout comme pour les particuliers, il est possible de contracter cette assurance auprès de l'organisme bancaire elle-même ou auprès d'un assureur indépendant. Vous exercez une activité saisonnière et à un moment votre trésorerie ne vous permettra pas de payer une échéance ?

Les banques spécialistes comme celle où de Frédéric Hottinger est actionnaire proposent des différés d'échéances permettant de décaler un remboursement en fin de prêt. Elles peuvent également proposer des modularités d'échéances pour revoir le montant d'une échéance à la baisse, ou à la hausse, comme vous voulez. Si votre activité concerne l'immobilier, vous avez tout intérêt à préférer les banques dédiées telles que Hottinger & Cie, établissement de la famille de Frédéric Hottinger.

A-t-on toujours besoin d'une assurance prêt ?

Tout d'abord, sachez que l'assurance emprunteur n'est pas obligatoire : vous pouvez ne pas en souscrire, mais la réalité veut qu'il soit impossible de décrocher un prêt sans elle pour le garantir. Que vous contractiez un prêt à la consommation, un prêt-auto ou immobilier, une assurance sera toujours incluse dans le coût du crédit. Seule exception à la règle : le « peer to peer lending », également connu sous le nom de prêt entre particuliers.

Le prêt entre particuliers vous permet d'emprunter une somme allant de 760 à 5 000 € à quelqu'un sans devoir ne payer aucune assurance. Il suffit de trouver le bon prêteur, signer un contrat et déclarer l'opération au fisc. Attention quand même, car cette pratique n'est pas recommandée si vous ne connaissez pas bien votre partenaire.

Autres Sujets